Project

Back to overview

L'homme, la cité terrestre et la théologie de l'histoire. Saint Augustin chez Dante

English title The Man, the Earthly City and the Theology of History. Saint Augustine in Dante
Applicant Brilli Elisa
Number 142550
Funding scheme Ambizione
Research institution Romanisches Seminar Universität Zürich
Institution of higher education University of Zurich - ZH
Main discipline Romance languages and literature
Start/End 01.09.2013 - 31.12.2017
Approved amount 368'269.00
Show all

All Disciplines (5)

Discipline
Romance languages and literature
Philosophy
Religious studies, Theology
Ecclesiastical history
General history (without pre-and early history)

Keywords (8)

Philosophie de l'histoire; Doctrine politique; Dante; Augustinisme politique; Aristotélisme; Anthropologie; Augustin; Théologie de l'histoire

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary

Traditionnellement, les études sur le tournant culturel des siècles XIIIe-XIVe ont recours à une grille interprétative dualiste caractérisée par l’opposition de deux modèles culturels, le modèle augustinien et le modèle aristotélicien. Suite à la redécouverte et à la diffusion des textes d’Aristote, ces deux modèles viendraient se confronter et déclencher une transition marquant le déclin progressif du modèle augustinien et, par ce biais, de certains des présupposés de la pensée chrétienne médiévale. L’opposition entre ceux deux modèles se veut à tout niveau. Elle concerne d’abord la philosophie naturelle, où l’influence aristotélicienne sollicite l’intérêt pour la physique et les disciplines connectées; elle concerne aussi le niveau anthropologique, la vision augustinienne centrée sur le péché originel et le rôle de la grâce s’opposant à la vision naturaliste aristotélicienne. Finalement, cette opposition engage le niveau politique et elle a trouvé un point d’appui dans l’ainsi-dit “augustinisme politique”, à savoir l’étiquette par laquelle on a défini, depuis les études d’Arquillière, l’ensemble des doctrines en faveur de la théocratie pontificale car élaborées, du moins en partie, par des membres de l’Ordre des Ermites de Saint Augustin (OESA).

Dans cette cartographie, Dante Alighieri, dont la revendication du bonheur terrestre comme fin du genre humain dans ce monde et la doctrine de la Monarchie Universelle sont clairement inspirées d’Aristote, a aisément gagné la place de penseur “anti-augustinien” tout court. Ce présupposé a limité profondément les études, au point que, exception faite pour les Confessiones, dont la fréquentation est généralement admise, on ignore à ce jour quels ouvrages d’Augustin étaient familiers à Dante, quel type de connaissance il en eut, et quelle influence exercèrent sur lui.

Or, la grille interprétative qui est en amont de l’état actuel de la recherche a fait l’objet d’une importante révision critique au cours de la dernière décennie. Tandis que la connaissance de l’OESA s’approfondit, les médiévistes ont critiqué la notion d’"augustinisme politique" car dépourvue en effet de fondement historique. De là la crise du modèle dualiste en faveur d’un modèle différent, proche de l’acculturation, mettant en avant les interactions entre augustinisme et aristotélisme ainsi que leurs différents équilibres dans l’horizon de réflexion des siècles XIIIe et XIVe. Les élaborations anthropologiques, politiques et concernant la théologie de l’histoire de Dante Alighieri offrent alors un terrain d’autant plus significatif qu’elles paraissent se situer, dans l’horizon de son temps, à l’extrême le plus éloigné de la pensée augustinienne. Il est donc davantage intéressant de saisir ce qui du modèle augustinien demeure actif chez Dante et comment cette permanence s’articule avec les autres noyaux de sa réflexion.

Il est donc souhaitable de reprendre ce dossier, de façon à pouvoir enfin répondre au questionnement qu’il soulève sur une base textuelle et contextuelle fiable. Ce projet vise à atteindre quatre objectifs principaux :

1)    En repartant des textes, il s’agit d’abord d’évaluer l’entité des « réminiscences » augustiniennes  présentes dans la réflexion de Dante. Nous avons recours au terme « réminiscences » pour distinguer ce type d'enquête de celle propre à la critique des sources pratiquée traditionnellement ; par « réminiscences », on se réfère à un spectre qui comprend: (i) la mention générique de l’auctoritas augustinienne ; (ii) la citation explicite des textes augustiniens (ou considérés tels par Dante) ; (iii) la citation implicite de ces textes; (iv) la reprise de matériels divers; (v) la reprise de structures, ou «patterns», discursifs, y compris si appliqués à des sujets différents de ceux traités par Augustin lui-même. 

Ce premier objectif demande à dresser un relevé global des « réminiscences » signalées jadis par la critique - ce qui s’avère nécessaire en raison de la fragmentation des études - et à intégrer cette liste par une nouvelle analyse des ouvrages de Dante, avec une attention particulière envers le dernier type de réminiscence, la reprise de structures discursives, car le plus négligé par les études.

2)    Ensuite, il sera question d’évaluer les modalités de transmission de ces « réminiscences », si par voie directe ou bien indirecte, ponctuelle ou de longue durée, etc., et donc le type de fréquentation dont elles sont l’indice.

3)    De façon parallèle, on se propose de juger de l’originalité des reprises par Dante dans le contexte de son temps. 

Le 2e et le 3e objectif engagent les deux la prise en compte de la tradition médiévale, ce qu’on poursuivra par des méthodes différentes selon le type de réminiscence considérée: (a) Pour les citations de passages spécifiques on effectuera des sondages dans les principales bases de données (PL, CETEDOC, MGH, etc.), visant à saisir leur diffusion, aussi bien que les anneaux d’une transmission indirecte éventuelle. (b) Dans les cas de réminiscences plus complexes, on constituera de dossiers de textes par d’autres auteurs du Bas Moyen Age de façon à percer le sens des reprises par Dante et pointer ses référents polémiques proches. Parmi les textes considérés, on privilégiera les ouvrages d’argument politique de l’époque de Dante; les commentaires du De civitate Dei à la première moitié du XIVe, notamment celui du dominicain Nicholas Trevet; finalement, les commentaires les plus anciens de la Commedia car significatifs de la culture augustinienne de l’époque de Dante.

4)    Finalement, il s’agira d’établir si les prises de position de Dante, tout en étant assurément polémiques envers la théocratie pontificale de son temps, furent aussi conçue par lui comme anti-augustiniennes au sens propre. Cette tâche revient à préciser la notion que Dante eut de la distinction entre Augustin et les théories politiques développées au Bas Moyen Âge, donc à situer sa pensée dans le cadre historiographique actuel où, la catégorie d’ «augustinisme politique» archivée, celle d’«anti-augustinisme politique» demande à être questionnée non moins attentivement. Ce dernier objectif est de nature critique et interprétative et il sera atteint à travers la considération globale des « réminiscences » repérées et notamment de leurs usages dans les argumentaires de Dante.

Ce projet prévoit la construction d’une base de données permettant de saisir les récurrences autrement difficiles à cerner à cause l’ampleur de ce matériel. Cela s’avère spécialement utile, par exemple, en vue de l’individuation des anneaux éventuels de transmission indirecte.

Les résultats de ce projet seront communiqués au fur et à mesure de son avancement et resumés dans une monographie à ce sujet. 

Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
Agostino, agostiniani e agostinismi nel Trecento italiano
BrilliElisa, BartuschatJohannes, CarronDelphine (2019), Agostino, agostiniani e agostinismi nel Trecento italiano, Longo , Ravenna.
Firenze 1300-1301. Compagni, Villani (con i loro lettori) a Santra Trinita e il “cacciare con molta offensione” (Inf. 6, 66)
Brilli Elisa (2017), Firenze 1300-1301. Compagni, Villani (con i loro lettori) a Santra Trinita e il “cacciare con molta offensione” (Inf. 6, 66), in Reti Medievali Rivista, 18(1), 345-390.
Firenze, 1300-1301. Le cronache antiche
Brilli Elisa (2016), Firenze, 1300-1301. Le cronache antiche, in Reti Medievali Rivista, 17(2), 113-151.
Landino apologeta. Dante e Firenze col senno di poi
Brilli Elisa (2016), Landino apologeta. Dante e Firenze col senno di poi, in Procaccioli Paolo, Boninger Lorenzo (ed.), Le Lettere-Societa dantesca italiana, Firenze, 13-40.
Les deux cités au miroir de la doctrine du péché originel chez Augustin
Brilli Elisa (2016), Les deux cités au miroir de la doctrine du péché originel chez Augustin, in Rosier-Catach Irène - Briguglia Gianluca (ed.), Publications de la Sorbonne, Paris, 87-107.
Poétique verbale et figurative des deux cités. Notes sur le Florence, BML, Plut. 12.17
Brilli Elisa (2016), Poétique verbale et figurative des deux cités. Notes sur le Florence, BML, Plut. 12.17, in WORKING PAPERS OF THE FONDATION DE LA MAISON DE SCIENCES DE L’HOMME , 102, 1-24.
Sedurre l’imperatore. La lettera di Francesco da Barberino a Enrico VII a nome della Corona romana (1311)
Brilli Elisa, Fontes Baratto Anna, Montefusco Antonio (2016), Sedurre l’imperatore. La lettera di Francesco da Barberino a Enrico VII a nome della Corona romana (1311), in Italia Medioevale e Umanistica, 57, 37-89.
“Dove poter peccare non è più nostro” (Purg. XXVI, 132): Dante e la poetica della conversione
Brilli Elisa (2015), “Dove poter peccare non è più nostro” (Purg. XXVI, 132): Dante e la poetica della conversione, in Lectura Dantis Lupiensis, 3, 63-86.
Anonimo fiorentino, Sant’Agostino e le due città (Firenze, Biblioteca Nazionale Centrale di Firenze, Palatino 25, f. 1r)
Brilli Elisa (2015), Anonimo fiorentino, Sant’Agostino e le due città (Firenze, Biblioteca Nazionale Centrale di Firenze, Palatino 25, f. 1r), in Pittiglio Gianni, Cosma Alessandro (ed.), Città Nuova, Roma, 123-127.
Arnoldus Leodiensis (Arnold de Seraing, Liège), Alphabetum Narrationum
Brilli E. - Berlioz J. - Polo de Beaulieu M.A. (2015), Arnoldus Leodiensis (Arnold de Seraing, Liège), Alphabetum Narrationum, Brepols, Turnhout.
Atelier del Maestro di Guillebert de Metz, Il prototipo del V ciclo iconografico della Cité de Dieu (Bruxelles, Bibliothèque Royale, 9005-9006)
Brilli Elisa (2015), Atelier del Maestro di Guillebert de Metz, Il prototipo del V ciclo iconografico della Cité de Dieu (Bruxelles, Bibliothèque Royale, 9005-9006), in Pittiglio Gianni, Cosma Alessandro (ed.), Città Nuova, Roma, 393-401.
Comment les images se pensent les unes les autres
Brilli Elisa (2015), Comment les images se pensent les unes les autres, in Baschet Jérome - Dittmar Pierre (ed.), Brepols, Turnhout, 305-318.
I Romani virtuosi del Convivio. Lettori e modalità di lettura del De civitate Dei di Agostino nei primi anni del Trecento
Brilli Elisa (2015), I Romani virtuosi del Convivio. Lettori e modalità di lettura del De civitate Dei di Agostino nei primi anni del Trecento, in Bartuschat Johannes - Robiglio Andrea (ed.), Longo, Ravenna, 135-156.
Images and Words in Exile. Avignon and Italy during the First Half of the 14th Century
Brilli Elisa - Fenelli Laura - Wolf Gerhard (ed.) (2015), Images and Words in Exile. Avignon and Italy during the First Half of the 14th Century, SISMEL, Firenze.
Introduzione: L'esilio da categoria storiografica a tema-problema della ricerca interdisciplinare
Brilli Elisa, Fenelli Laura (2015), Introduzione: L'esilio da categoria storiografica a tema-problema della ricerca interdisciplinare, in Brilli Elisa (ed.), SISMEL, Firenze, XIII-XXXIV.
Maestro della Genealogia Deorum di Bruges Sant’Agostino e la Città di Dio (ciclo di 23 miniature - Utrecht, Universiteitsbibliotheek, ms. 42)
Brilli Elisa (2015), Maestro della Genealogia Deorum di Bruges Sant’Agostino e la Città di Dio (ciclo di 23 miniature - Utrecht, Universiteitsbibliotheek, ms. 42), in Pittiglio Gianni, Cosma Alessandro (ed.), Città Nuova , Roma, 500-506.
Memorie degli antenati e invenzioni dei posteri. Cacciaguida tra Dante e Firenze
Brilli Elisa (2015), Memorie degli antenati e invenzioni dei posteri. Cacciaguida tra Dante e Firenze, in Letture Classensi, 44, 67-84.
Niccolò Polano, Sant’Agostino scrive la Città di Dio (Paris, Bibliothèque Sainte-Genéviève, ms. 246, f. 24)
Brilli Elisa (2015), Niccolò Polano, Sant’Agostino scrive la Città di Dio (Paris, Bibliothèque Sainte-Genéviève, ms. 246, f. 24), in Pittiglio Gianni, Cosma Alessandro (ed.), Città Nuova, Roma, 207-209.
The interplay between Political and Prophetic Discourse. A reflection on Dante's Authorship in Epistles V-VII
Brilli Elisa (2015), The interplay between Political and Prophetic Discourse. A reflection on Dante's Authorship in Epistles V-VII, in Brilli Elisa (ed.), SISMEL, Firenze, 153-169.
The Making of a new “auctoritas”: The “Dialogus miraculorum” read and rewritten by the Dominican Arnold of Liège (1297-1308)
Brilli Elisa (2015), The Making of a new “auctoritas”: The “Dialogus miraculorum” read and rewritten by the Dominican Arnold of Liège (1297-1308), in Smirnova Victoria, Polo de Beaulieu Marie Anne, Berlioz Jacques (ed.), Brill, Leiden, 63-182.
Dante attraverso i documenti: una discussione tra storici e italianisti
Brilli E. - Inglese G. - Maire Vigueur J.-C. - Maldina N. - Tanzini L. - Tavoni M. (2014), Dante attraverso i documenti: una discussione tra storici e italianisti, in Reti Medievali, 15(2), 323-343.
La «Cité de Dieu» francese e i suoi cicli miniati
Brilli Elisa (2014), La «Cité de Dieu» francese e i suoi cicli miniati, in Pittiglio Gianni (ed.), Città Nuova, Roma, 53-88.
Poetica verbale e figurativa delle due città. Note sul Firenze, BML, Plut. 12.17
Brilli Elisa (2013), Poetica verbale e figurativa delle due città. Note sul Firenze, BML, Plut. 12.17, in REVISTA DE POETICA MEDIEVAL , 27, 233-261.
Brunetto a Babele: l’animale politico e parlante sulla pianura del Senaar
Brilli Elisa, Brunetto a Babele: l’animale politico e parlante sulla pianura del Senaar, in Rosier-Catach Irène (ed.), Ecole Française de Rome, Rome, 00-00.
Mastro Simone's three mistakes (Decameron VIII.9)
Brilli Elisa, Mastro Simone's three mistakes (Decameron VIII.9), in Robins William (ed.), University press of Toronto, Toronto, 00-00.
Profeti, veri e falsi, e “quasi profeti.” Il profetismo (non solo dantesco) secondo Giovanni Villani
Brilli Elisa, Profeti, veri e falsi, e “quasi profeti.” Il profetismo (non solo dantesco) secondo Giovanni Villani, in Ledda Giuseppe (ed.), Longo, Ravenna, 00.

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
University of Toronto, Italian Studies Canada (North America)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Publication
- Exchange of personnel
Dip. di Scienze documentarie, linguistico-filologiche e geografiche/Univ. di Roma La Sapienza Italy (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Exchange of personnel
CRH/Ecole des Hautes etudes en sciences sociales France (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Publication
- Exchange of personnel
University of Toronto, Center for Medieval Studies, Canada Canada (North America)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Research Infrastructure
- Exchange of personnel

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Augustine, Augustinians and Augustinianisms in the Italian Trecento. An International conference Talk given at a conference Dante lecteur du "De civitate Dei" 07.12.2017 Zurich, University of Zurich, Switzerland Brilli Elisa;
Augustine, Augustinians and Augustinianisms in the Italian Trecento. An International conference Talk given at a conference Commentare e tradurre il De civitate Dei all'alba dello Scisma (con L. Tanzini) 07.12.2017 University of Zurich, Switzerland Brilli Elisa;
Lectura Dantis Bononiensis 2017 Individual talk Purgatorio, canto 32 13.11.2017 Bologna, Accademia delle Scienze, Italy Brilli Elisa;
Poesia e profezia nell'opera di Dante Talk given at a conference Autori e lettori danteschi al tournant profetico delle epistole arrighiane 11.11.2017 Ravenna., Italy Brilli Elisa;
Dante attraverso i documenti IV. Contesti culturali e storici delle epistole dantesche. Talk given at a conference Dante epistolografo e gli "universaliter omnes Tusci qui pacem desiderant" 15.06.2017 Venezia, "Ca' Foscari", Italy Brilli Elisa;
Colloque: PIERRE DAMIEN ET LES EXEMPLA. STRATÉGIES AUCTORIALES ET RÉCEPTION Talk given at a conference Arnold de Liège et Pierre Damien en passant par Vincent de Beauvais 14.12.2016 Ecole Pratique des Hautes Etudes, France Brilli Elisa;
Lectura Dantis 2016 - Società Dantesca Italiana Individual talk Riscrivere la Firenze di Dante. Racconti, silenzi e congetture tra cronache e "Commedia" 17.11.2016 Società Dantesca Italiana, Firenze, Italy Brilli Elisa;
The 20th Annual Conference of the Association of Literary Scholars, Critics and Writers Talk given at a conference Augustine’s Rome in Dante’s political theology (Convivio IV iv-v) 27.10.2016 Washington Catholic University, United States of America Brilli Elisa;
The Annual Dante Lecture, Yale University Individual talk Augustine, Guinizzelli and Dante. Some remarks on the Poetics of Conversion in "Purg". 26 25.10.2016 The Annual Dante Lecture, Yale University, United States of America Brilli Elisa;
Séminaire du CERLIM Individual talk Que fait-on du silence? Historiens et philologues face à l'opacité des histoires. 01.10.2016 Université Paris III-Sorbonne Nouvelle, France Brilli Elisa;
Conference "Theorizing Medieval European Literatures" Talk given at a conference Dante and some ideas of Europe 30.06.2016 University of York, Great Britain and Northern Ireland Brilli Elisa;
Ciclo di Incontri letterari Comune di Ravenna Individual talk Firenze e il profeta 27.05.2016 Ravenne, Comune de, Italy Brilli Elisa;
Séminaire de Moyen Age UQAM Individual talk A la decouverte de l'atelier du plus grand recueil d'exempla medieval : l'Alphabetum Narrationum d'Arnold de Liege 11.03.2016 Université du Québec à Montréal, Canada Brilli Elisa;
Toronto Renaissance And Reformation Colloquium Individual talk Translating and illuminating Augustine’s City of God. France-Italy (14th-15th century) 20.01.2016 University of Toronto, Canada Brilli Elisa;
Atelier des Médiévistes de l'EHESS Individual talk Présentation de "Images and Words in Exile. Avignon and Italy during the first half of the 14th century" (dir. par E. Brilli, L. Fenelli, G. Wolf, SISMEL, 2015) 15.12.2015 Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, France Brilli Elisa;
Dante Poeta cristiano e la cultura religiosa medievale Talk given at a conference Indovini, profeti e quasi-profeti. Il profetismo dantesco secondo Giovanni Villani 28.11.2015 Centro Dantesco, Ravenna, Italy Brilli Elisa;
3rd Cologne Toronto Graduate Studium Colloquium Talk given at a conference Respondent 19.11.2015 A.R.T.E.S., Cologne, Germany Brilli Elisa;
Conférences Pierre Abélard Individual talk Une encyclopédie de récits médiévaux. Table ronde sur l’Alphabetum Narrationum d’Arnold de Liège 05.06.2015 Université Paris-Sorbonne, France Brilli Elisa;
Séminaire de recherche du GAHOM Individual talk L'imaginaire de la ville au Moyen Age 22.05.2015 Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, France Brilli Elisa;
Dante's Political Theology Talk given at a conference Rome: a political-theological matter at the beginning of the 14th cent. 02.05.2015 University of Chicago, United States of America Brilli Elisa;
2015 Medieval Academy of America annual Meeting - University of Notre Dame Talk given at a conference “‘Where we no longer have the power to sin’ (Pg 26, 132): Dante and the Poetics of Augustinian Conversion” 13.03.2015 Notre-Dame University, United States of America Brilli Elisa;
"Quand la couronne de Rome écrit à l'empereur. Prosopopée et descriptio dans l'épitre de Francesco da Barberino à Henri VII (1311)", Individual talk Séminaire de recherche du CERLIM - PARIS III - SORBONNE NOUVELLE 13.12.2014 PARIS, France Brilli Elisa;
Commenter au Moyen Age Talk given at a conference Dante, l'autocommentaire et l'appel à l'interprétation 08.12.2014 Institut d'études médiévales, Paris, France Brilli Elisa;
Per Cristoforo Landino lettore di Dante. Contesto umanistico, storia tipografica e fortuna del Comento sopra la Comedia Talk given at a conference Landino apologeta: Dante e Firenze col senno di poi 07.11.2014 Società dantesca italiana, Firenze, Italy Brilli Elisa;
Animal politique et parlant Talk given at a conference Civitas terrena e confusione 06.11.2014 Ecole française de Rome, France Brilli Elisa;
Lettura classense Individual talk « Dante e l'esilio » 17.10.2014 Biblioteca Classense, Ravenna , Italy Brilli Elisa;
Une image politique en ecclésiologie : la Cité (de Dieu) Talk given at a conference Ecclésiologie et médiévistique: l’image de la cité du diable 16.10.2014 ENS Lyon, France Brilli Elisa;
Intorno al codice diplomatico dantesco 2 Talk given at a conference Discussant 18.09.2014 Rome, Italy Brilli Elisa;
Conferenza alla scuola di dottorato Individual talk Memorie degli avi e invenzioni dei posteri. Dante, Cacciaguida e la storia di Firenze 23.05.2014 La Sapienza, Roma, Italy Brilli Elisa;
Lectura dantis lupiensis Individual talk "Dove poter peccare non è più nostro" (Pg 26, 132): Dante e la "conversione" della poesia 21.05.2014 Università di Lecce, Italy Brilli Elisa;
Research conference Individual talk Augustin et ses lecteurs. Ptolémée de Lucques, Dante et la théologie augustinienne de l'histoire de Rome 18.03.2014 EHESS, Paris, France Brilli Elisa;
Research Lecture Individual talk The Interplay between Political and Prophetic Discourse: Dante’s Epistles V-VII 31.01.2014 University of Toronto, Canada Brilli Elisa;
Notes de méthode sur l’échange entre historiens et littéraires autours de la biographie de Dante Talk given at a conference Intorno al codice diplomatico dantesco 20.09.2013 Rome, Italy Brilli Elisa;


Self-organised

Title Date Place
ISCAD2: "Contrapasso" and "Allegoria" (2016-2017) 04.04.2017 Toronto, University of Toronto, Canada
Colloque: The Dominicans and the Making of Florentine Cultural Identity. Influences and Interactions between Santa Maria Novella and the Commune of Florence (1293-1313) 08.12.2016 University of Zurich, Switzerland
Colloque: L'Exil et ses ressources 01.12.2016 Institut Historique Allemand, Paris, France
Séminaire L'Eglise: un dictionnaire critique - Séance "Cité" - avec E. Urciuoli, D. Iogna Prat, E. Brilli, E. Kreis 16.11.2016 Ecoles des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, France
International Seminar on Critical Approaches to Dante 2015-2016. Struttura/Poesia and Figura 15.10.2015 University of Toronto, Canada

Knowledge transfer events



Self-organised

Title Date Place

Communication with the public

Communication Title Media Place Year
Media relations: print media, online media Entretien Corriere Canadese International 2018
Media relations: print media, online media Entretien Corriere Canadese International 2015
New media (web, blogs, podcasts, news feeds etc.) Site Web de ISCAD International 2015

Abstract

Dans les études d’histoire de la pensée médiévale, on considère depuis longtemps le tournant des siècles XIIIe-XIVe à travers une grille interprétative animée par l’opposition entre augustinisme et aristotélisme, ce qui se constate aussi dans le domaine de l’histoire de la pensée politique médiévale, notamment en ce qui concerne la catégorie d’« augustinisme politique ». Ce cadre historiographique a pourtant fait l’objet d’une révision critique profonde au cours de dernières décennies. Cette révision invite à remplacer la grille dualiste traditionnelle par un modèle, proche de celui d’acculturation, qui met en avant les interactions entre augustinisme et aristotélisme.Dans ce cadre général, l’étude de Dante Alighieri et de l’influence augustinienne chez lui s’avère spécialement prometteur en raison du fait que sa pensée, notamment dans le domaine politique, paraît se situer à l’extrême le plus éloigné de la pensée augustinienne, à un point tel qu’elle a été longtemps présentée comme « anti-augustinienne » tout court. L’étude de l’influence augustinienne chez Dante est d’autant plus nécessaire que les études sur Dante, par ailleurs très prolifiques dans l’investigation des sources, montrent une lacune singulière à ce sujet. A ce jour, on n’est toujours pas en mesure d’établir la fréquentation que Dante a eu des ouvrages augustiniens (de quels ouvrages ; directe ou bien indirecte ; de longue durée ou bien ponctuelle) ni de savoir si Dante a eu conscience des différences subsistant entre les doctrines du Père de l’Église et celles de qui, au début du XIVe s., se référait à Augustin pour soutenir la théocratie pontificale. La recherche sur cette question est partagée entre deux traditions, l’une italienne et l’autre anglo-américaine. Son analyse détaillée permet de pointer les questions laissées ouvertes que ce projet e propose de résoudre, à savoir : (I) établir l’entité des « réminiscences » augustiniennes présentes chez Dante dans le domaine de sa réflexion anthropologique, politique et de théologie de l’histoire ; (II) établir la nature de ces « réminiscences » et leurs modalités de transmission, donc la modalité de fruition des textes augustiniens dont elles sont l’indice ; (III) évaluer l’originalité des reprises par Dante dans le contexte de la culture augustinienne de son époque ; (IV) préciser la notion que Dante eut des différences qui subsistent entre la pensée augustinienne originelle et les élaborations doctrinaire se réclamant de celle-ci, ce qui revient à resituer la spéculation de Dante dans la cartographie intellectuelle entre le XIIIe et le XIVe s. selon les lignes de la recherche historiographique actuelle. Ce projet, dont la vocation est interdisciplinaire, se propose d’atteindre ces quatre objectifs par l’emploi de méthodologies différentes. Il s’agira (A) de dresser un relevé global des « réminiscences » augustiniennes chez Dante signalées jadis par la critique et (B) d’intégrer ce relevé par une nouvelle étude textuelle, qui prenne en compte la reprise des structures ou « patterns » argumentatifs augustiniens, même là où appliqués par Dante à de sujets différents de ceux qui avaient fait l’objet de la spéculation d’Augustin. Ensuite, on évaluera la nature de ces « réminiscences » et leur originalité en croisant deux méthodes, à savoir (C) en effectuant des sondages ad hoc dans les bases de données les plus importantes, dans le cas des reprises ponctuelles, et (D) en construisant de dossiers de textes d’autres penseurs entre le XIIIe et le XIVe s. comprenant aussi de textes inédits, dans le cas des reprises plus complexe. Finalement, sur la base de cette documentation, il s’agira (E) de reconsidérer de façon globale ces « réminiscences », en s’intéressant spécialement à leurs usages et fonctions dans les argumentaires développés par Dante.La réalisation de ce projet, dont la durée prévue est de trois ans, s’articule en six étapes qui prévoient (1) la création d’une base de données pour gérer le projet ; (2) le repérage bibliographique préliminaire et le classement des « réminiscences » déjà pointées par les chercheurs ; (3) la nouvelle étude des textes considérés et le classement des « réminiscences » additionnelles repérées ; (4) l’analyse de la tradition médiévale et donc des possibilités de transmission à Dante des « réminiscences » classées précédemment ; (5) la constitution et l’étude de dossiers textuels autour des questions choisies ; (6) la rédaction d’une monographie. Les résultats prévus de ce projet de recherche seront résumés dans une monographie qui vise à offrir une contribution décisive à l’étude de rapports entre Dante et Augustin, ainsi qu’un apport spécifique à l’étude du tournant culturel des siècles XIIIe-XIVe. Par ailleurs, tout au long du projet on s’appliquera à communiquer les résultats du projet en participant à des colloques et journées d’études et en publiant des articles dans des revues scientifiques. Par ailleurs, dans le cadre de ce projet, on organisera deux journées d’études au cours respectivement de la première et de la deuxième année du projet. La première journée d’étude sera consacrée à l’influence augustinienne chez Dante, tandis que la deuxième se penchera sur les « augustinismes » qui traversent la pensée anthropologique, politique et de théologie de l’histoire au Moyen Âge tardif.
-