Project

Back to overview

L'éducation domestique en Suisse romande au miroir des écrits personnels (XVIIIe-début XIXe siècle)

English title Home Education in french speaking Switzerland in the Light of Egodocuments (18th c. - early 19th century)
Applicant Tosato-Rigo Danièle
Number 132432
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Institut d'Histoire Université de Lausanne
Institution of higher education University of Lausanne - LA
Main discipline Swiss history
Start/End 01.12.2010 - 30.11.2012
Approved amount 201'685.00
Show all

Keywords (20)

egodocuments; éducation domestique; famille; enfant; adolescent; genre; pratiques de l'écrit; journal d'éducation; socialisation; Lumières; Egodocument; Upbringing; Child-rearing; Family; Child; Gender; Enlightenment; writing Practices; educational Diary; Socialization

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
Ce projet vise à étudier l'éducation domestique en Suisse romande entre le XVIIIe et le début du XIXe siècle par le biais des écrits du for privé. Il part du constat que les journaux, livres de raisons, mémoires et autobiographies diverses - pour peu qu'ils soient historicisés et contextualisées - représentent une sorte de " chaînon manquant " permettant une immersion dans les pratiques éducatives familiales encore peu étudiées.Les historiens ont régulièrement relevé la difficulté d'appréhender une éducation domestique qui concerne pourtant jusqu'au milieu du XIXe siècle un nombre bien plus élevé de familles que l'éducation en établissements publics ou privés, et qui s'avère la principale voie d'instruction pour les filles. Le projet se propose d'effectuer sur la base d'écrits personnels largement inédits, une enquête à l'échelle régionale : celle de la Suisse romande, où l'état de conservation des archives familiales promet une riche moisson. L'apparition du thème éducatif dans ce type d'écrits, dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, et son évolution jusqu'au début du siècle suivant seront étudiées. La naissance de journaux intitulés " journal d'éducation ", qui constitue un indice révélateur d'une attention nouvelle, corollaire à la " pédagogisation " du siècle, permettra d'observer dans quoi est investi et comment se déplace l'intérêt des parents et des éducateurs, ainsi que d'analyser la participation des divers membres de la famille et de l'entourage à un processus éducatif collectif, compris dans sa triple dimension intellectuelle, spirituelle et morale. L'aspect genré des pratiques de l'écrit, comme la socialisation qu'ils véhiculent sera examiné. Le projet englobera des sources connexes, telle que la correspondance, aux fins de situer socialement les acteurs, ainsi que la littérature pédagogique et religieuse majeure de l'époque. La mise en relation de cette dernière avec les pratiques scripturales et éducatives étudiées permettra de mieux connaître le " magasin d'idées " des familles impliquées dans l'éducation domestique, et sa réceptivité (ou non) aux écrits théoriques. En ce sens, ce projet vise également à apporter une contribution aux études en cours sur la diffusion et la réception des idées des Lumières et son évolution pendant la période de transition.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
"Ecrits éducatifs du for privé et projets paternels en Suisse romande à la fin du XVIIIe siècle"
Moret Petrini Sylvie, "Ecrits éducatifs du for privé et projets paternels en Suisse romande à la fin du XVIIIe siècle", in Bernard Bruno et Shipe Guri (ed.), Voltaire Foundation (coll. Studies on Voltaire and the Eighteenth Century), Oxford .
"Littérature d'éducation et pratiques pédagogiques familiales à l'aune des écrits du for privé (Suisse romande, 1750-1820)"
Moret Petrini Sylvie, Rotraud von Kulessa éd., "Littérature d'éducation et pratiques pédagogiques familiales à l'aune des écrits du for privé (Suisse romande, 1750-1820)", in Littératures d'éducation, Paris, Classiques Garnier (coll. Masculin/ Féminin).
« Au commencement était (parfois) l’écriture. Pratiques sociales de l’écrit du for privé (Suisse, XVIIe-début XIXe siècle) »
Tosato-Rigo Danièle, « Au commencement était (parfois) l’écriture. Pratiques sociales de l’écrit du for privé (Suisse, XVIIe-début XIXe siècle) », in Mélanges de la Casa de Velasquez (Madrid).

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Université de Bâle Switzerland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Monumental! 40 ans de recherches et d'enseignement sur le patrimoine bâti 25.10.2012 Université de Lausanne
Construction et projection de la mémoire personnelle à l'époque moderne 10.11.2011 Université autonome de Barcelone (Espagne)
XIIIe Congrès International des Lumières, 25.07.2011 Graz (Autriche)
Les usages du for privé (Afriques, Amériques, Asies, Occidents, Orients) 30.06.2011 Université de Paris Sorbonne (France)


Communication with the public

Communication Title Media Place Year
Talks/events/exhibitions L'éducation domestique en Suisse romande: un bilan archivistique et documentaire à mi parcours Western Switzerland 11.11.2011

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
141598 Les identités à l'épreuve des frontières: la guerre de Trente ans dans l'arc jurassien (1618-1648) 01.07.2012 Ambizione

Abstract

Ce projet entend faire une histoire socio-culturelle de l’écrit personnel éducatif en Suisse romande du XVIIIe au début du XIXe siècle. S’inscrivant dans le champ en plein essor de l’étude des écrits du for privé (Egodocuments), il porte sur un phénomène aussi essentiel que peu étudié : l’éducation domestique. Les historiens ont régulièrement relevé la difficulté d’appréhender une éducation domestique qui concerne pourtant jusqu’au milieu du XIXe siècle un nombre bien plus élevé de familles que l’éducation - mieux étudiée - en établissements publics ou privés, et qui s’avère la principale voie d’instruction pour les filles. Ils ont imputé les lacunes qui la concernent, guère comblées par les dernières avancées de l’histoire de l’éducation, au manque de sources représentatives de milieux dépassant les cercles privilégiés. Ce projet part de l’idée que les écrits du for privé - journaux, livres de raisons, mémoires et autobiographies diverses - pour peu qu’ils soient historicisés et contextualisés, représentent à cet égard une sorte de « chaînon manquant », en permettant une immersion dans les pratiques et les représentations familiales. Quelques études de cas récentes, en France et Hollande notamment, ont ouvert la voie. Le projet se propose d’aller un pas plus loin en effectuant, sur la base de documents largement inédits, une enquête à l’échelle régionale : celle de la Suisse romande, où l’état de conservation des archives familiales promet une riche moisson, sur la longue durée, ainsi que la possibilité de comparer mondes catholique et protestant. Le dépouillement des fonds de famille des archives cantonales, des chefs-lieux et des bibliothèques des villes principales de Suisse romande, en cours, assurera la constitution d’un corpus le plus étendu possible. Le projet s’intéressera à l’apparition du thème éducatif dans les écrits du for privé, dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, et à son évolution - sur trois générations - jusqu’au début du siècle suivant. Indice révélateur d’une attention nouvelle, corollaire à la « pédagogisation » du siècle, la naissance de journaux intitulés « journal d'éducation » permettra d’observer dans quoi est investi et comment se déplace l’intérêt des parents et des éducateurs (gouverneur-nante, précepteur/ institutrice), ainsi que d’analyser la participation des divers membres de la famille et de l’entourage à un processus éducatif collectif, compris dans sa triple dimension intellectuelle, spirituelle et morale. L’aspect genré des pratiques de l’écrit, comme de la socialisation qu’ils véhiculent sera examiné, pour cette dernière notamment par l’étude des « outils pédagogiques » utilisés. Le projet englobera des sources connexes, telle que la correspondance, aux fins de situer socialement les acteurs, ainsi que la littérature pédagogique et religieuse majeure de l’époque. La mise en relation de cette dernière avec les pratiques scripturales et éducatives étudiées permettra de mieux connaître le « magasin d’idées » des familles impliquées dans l’éducation domestique, et sa réceptivité (ou non) aux écrits théoriques. En ce sens, ce projet vise également à apporter une contribution aux études en cours sur la diffusion et la réception des idées des Lumières et son évolution pendant la période de transition.
-