Project

Back to overview

Psychotropes végétaux & spiritualités contemporaines

English title Vegetal Psychotropics & News Spiritualities
Applicant Ghasarian Christian
Number 131103
Funding scheme Scientific Conferences
Research institution Institut d'Ethnologie Université de Neuchâtel
Institution of higher education University of Neuchatel - NE
Main discipline Ethnology
Start/End 01.10.2010 - 31.12.2010
Approved amount 3'000.00
Show all

Keywords (8)

Ayahuasca; peyolt; Iboga; Fly agaric; plantes psychotropes; shamanisme; spiritualisés alternatives; thérapies

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
Les interrogations sur la conscience et ses états sont une constante de l'histoire humaine. Confronté à la nature palpable et intangible de la réalité qui se présentait à lui, l'être humain a très tôt développé une conscience réflexive. Ses investigations ont dès lors impliqué la recherche d'états de conscience différents des états dits " ordinaires ". Parmi les moyens em- ployés, les végétaux psychotropes font l'objet d'un regain d'intérêt en Occident depuis plusieurs années, notamment avec l'organisation autour de leur consommation, de stages initiatiques le plus souvent (mais pas uniquement) auprès de leurs utilisateurs traditionnels.Accompagnant cette évolution,de nombreux chercheurs réfléchissent aujourd'hui aux motivations et modalités d'induction volontaire des états de conscience modifiés dans plusieurs cultures et sociétés à travers les substances psychotropes que sont l'ayahuasca, la coca, le kampo, le peyotl, le san pedro, le tabac... Dans cette perspective, les intervenants de ces journées d'étude abordent les dimensions initiatiques, thérapeutiques, identitaires et spirituelles en jeu dans les pratiques dé- ployées. Ils interrogent les usages de ces substances dans les sociétés où elles participent d'un imaginaire partagé, c'est- à-dire de représentations collectives, objets de croyances, qui s'inscrivent dans le registre du symbolique pour s'énoncer et se mettre en scène à travers le rituel, mais aussi dans le cadre des réappropriations occidentales de ces mêmes substances pour un " développement de soi ", un " travail spirituel " ou tout simplement une recherche de nouvelles " expériences ". Un point commun toutefois se retrouve partout : en disloquant la perception ordinaire, ces substances psychotropes rendent possible des expériences, sources de nouveaux savoirs pour les personnes impliquées.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Abstract

Interrogations on consciousness and its various states have been constant during human history. Confronted with the palpable and intangible nature of the reality they habe been confronted with, humans very early developed a reflexive attitude. Their investigations consequently implied research of state of consciousnesses other than the « ordinary » ones. Among the most frequently means used are the psychotropic plants, that have been the objects of a new interest during the last decade, in particular with the organization of their consumption during initiatory stages or retreats in Africa, South America, Siberia and Europe. Several researchers study today the motivations and methods of voluntary induction of modified states of consciousnesses modified in several cultures and societies through psychotropic vegetable substances such as fly agaric, tobacco, peyotl, ayahuasca, san pedro, coca, iboga, etc. The speakers invited in this conference are well known specialists of these issues. They approach the initiatory, therapeutic, identity and spiritual dimensions at stakes in the practices. Their reflexions relate particularly to the Western réappropriations of these substances within the framework of « self-development » , « spiritual work » or the simple search of « new experiences ». Essential corollary to these issues, the national jurisdictions developed to limit or prohibit these practices will also be addressed in this conference.
-