Project

Back to overview

Edition annotée du journal personnel d’Alfred Loisy (1930-1940)

English title Annotated edition of the personal journal of Alfred Loisy (1930-1940)
Applicant Amsler Frédéric
Number 126761
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Institut Religions, Cultures, Modernité Faculté de Théologie Université de Lausanne
Institution of higher education University of Lausanne - LA
Main discipline Ecclesiastical history
Start/End 01.09.2009 - 31.10.2010
Approved amount 72'436.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Ecclesiastical history
Religious studies, Theology

Keywords (17)

Edition annotée; Alfred Loisy; France; modernisme; Critique biblique; Critique de la religion; Morale; Pacifisme; Roman catholic Church; modernism; biblical exegesis; New and Old Testaments; science of religions; peace; war; liberal theology; diary

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
Le projet d'édition annotée des Carnets d'Alfred Loisy a pour but de mettre à la disposition des chercheurs la transcription d'environ 700 pages inédites de son journal personnel couvrant les années 1930 à 1940. Dans une écriture très fine et souvent difficile à lire, Loisy y a consigné, outre des observations sur le temps et son état de santé se dégradant, des notes sur ses multiples rencontres, sur ses lectures ainsi que des réflexions plus ou moins développées sur des questions religieuses, politiques ou philosophiques, qu'on retrouve parfois dans ses publications. Figure centrale du modernisme français, Loisy s'est retrouvé au cœur de la guerre des " deux France ", la France catholique romaine et la France laïque. Connaissant parfaitement le monde catholique qui l'a formé puis exclu (Loisy a été frappé d'excommunication majeure le 7 mars 1908), tout autant que la France laïque (il a été élu en 1909 à la chaire d'histoire des religions du Collège de France), Alfred Loisy se révèle dans son journal un témoin extrêmement lucide de la montée des totalitarismes en Europe et un critique impitoyable des ambiguïtés de la papauté.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Name Institute

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
134959 Edition annotée de la correspondance inédite d’Alfred Loisy (1857-1940) 01.06.2011 Project funding (Div. I-III)

Abstract

Edition annotée du journal personnel d’Alfred Loisy (1930-1940)Le présent projet d’édition s’inscrit dans le cadre des initiatives actuelles qui contribuent à la redécouverte d’Alfred Loisy (28.7.1857-1.6.1940). Frappé d’excommunication majeure le 7 mars 1908, le prêtre champenois Alfred Loisy a été pour ainsi dire effacé de la mémoire collective française, quand bien même il a occupé la chaire d’histoire des religions du Collège de France de 1909 à 1931.Savant d’envergure européenne et figure centrale du modernisme, Alfred Loisy a été en relation non seulement avec les principaux acteurs de ce courant de pensée et de la théologie tant catholique romaine que protestante, mais également avec des savants comme Henri Poincaré (dont le correspondance est en cours de publication) ou Henri Bergson (1859-1941), qui fut son collègue au Collège de France (1900-1921) et dont la correspondance a été publiée en 2002.Bibliste, critique de la religion, moraliste, Alfred Loisy a aussi été un homme épris de paix (voir Guerre et religion, Paris, 1915 ; La paix des nations et la religion de l'avenir, Paris, 1919 ; Religion et humanité, Paris, 1926) ainsi qu’un observateur attentif et critique de son époque comme en témoignent les trois volumes des Mémoires pour servir à l’histoire religieuse de notre temps (Paris, E. Nourry, 1930-1931).Les Mémoires, 1'800 pages in octavo, constituent une mine d’informations reconnue pour l’histoire religieuse en France. Le tome 1 des Mémoires couvre les années 1857-1900, le tome 2 les années 1900-1908, le tome 3 les années 1908-1927. Mais ces Mémoires remplissent également une fonction apologétique. Loisy a en effet publié plusieurs textes autobiographiques, dont certains pour prévenir la biographie qu’Albert Houtin lui consacrait et qui ne lui plaisait pas entièrement. Ainsi Choses passées en 1912. Puis voyant que Houtin poursuivait son projet, Loisy a publié en 1930-1931 ses Mémoires (ouvrage qui sera condamné par le Saint-Office et mis à l’Index le 25 juin 1932). Ainsi, pour reprendre la fine formule d’Emile Poulat, « les Mémoires sont ainsi l’oeuvre d’un homme qui refuse d’être vu comme il se devine vu, mais qui se sait vu quand il cherche à se montrer comme il se voit. » (voir dans Alfred Loisy, sa vie, son œuvre, par Albert HOUTIN et Félix SARTIAUX ; manuscrit annoté et publ. avec une bibliogr. Loisy et un index bio-bibliogr. par Emile POULAT, Paris, CNRS, 1960, p. VIII). Or précisément, pour rédiger cette œuvre majeure Loisy s’est appuyé essentiellement sur son journal personnel, dans lequel il avait consigné scrupuleusement tout ce qui pouvait toucher de près ou de loin à son image dans le cadre large de la controverse moderniste.A l’exception de quelques pages éparses, le journal des années couvertes par les Mémoires a disparu (Loisy l’a-t-il détruit ?), mais subsiste pour les années ultérieures sous la forme de Carnets, désignation habituelle de cette œuvre.Les Carnets contiennent des informations de toutes sortes : copie de lettres envoyées, notes de lecture, remarques sur les événements politiques français et internationaux, sur les ecclésiastiques et ses collègues, sans oublier le relevé quasiment mathématique du traitement médical de plus en plus lourd auquel l’astreint une santé déclinante (les notes relatives à la santé de Loisy seront transcrites mais non publiées).Descriptif des CarnetsLes carnets d’un format d’env. 24 cm X 18 cm, comportent env. 40 lignes par page et env. 60 signes par ligne. L’écriture est extrêmement petite et fine. La lisibilité varie d’un jour à l’autre et globalement diminue avec les années, l’écriture devenant pratiquement illisible dans les derniers mois.Pages éparses (BNF NAF 15643) (années 1915-1925 partielles)Fol 51-68 fragments de journal (= 36 pages)Carnet 1 (BNF NAF 15663) (années 1930-1934) fol 1-25 livre de comptes fol 26-184 (l'ordre chronologique va dans l'ordre inverse des folios) (= 318 pages) Carnet 2 (BNF NAF 15664) (16.3.1936-27.8.1938) fol 1v-118r (= 236 pages) fol 118v-120r comptes Carnet 3 (BNF NAF 15665) (22.8.1938-24.4.1940)fol 2-58r (= 113 pages) fol 58v-116r blanc fol 116v-118r comptes Soit un total de 703 pages.Descriptif du travailNous proposons de confier ce travail d’édition à une personne familiarisée avec l’écriture de Loisy pour avoir déjà transcrit des extraits de ces Carnets et des lettres.Pour être publiable, cette édition nécessite cependant des notes explicatives. En raison de la diversité des thèmes évoqués, l’annotation de ce journal exige des connaissances étendues et, même en restant légère, demande l’aide d’un collaborateur. Nous nous chargerons personnellement des questions théologiques ou liées à l’histoire de la théologie ainsi que de la coordination de l’ensemble.L’étendue de ce travail d’annotation ne pourra cependant être évaluée avec précision que lorsque le travail de collation sera déjà bien avancé et qu’une partie substantielle du journal sera disponible. C’est pourquoi nous envisageons de demander le moment venu, probablement dans six mois, un complément de subside d’une année pour une personne chargée de collaborer à la réalisation de l’annotation.
-