Project

Back to overview

La fin des chrétientés. Crises et mutations religieuses dans le catholicisme romand, 1945-1990, en perspective comparative (Savoie, Bretagne, Québec)

English title The end of Christiandoms. Religious crisis and mutations of the Catholicism in the French-Speaking Switzerland, 1945-1990, in a comparative approach (Savoie, Brittany, Quebec)
Applicant Python Francis
Number 126441
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Chaire d'Histoire Contemporaine Générale et Suisse Université de Fribourg
Institution of higher education University of Fribourg - FR
Main discipline Swiss history
Start/End 01.10.2009 - 31.10.2011
Approved amount 296'276.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Swiss history
General history (without pre-and early history)

Keywords (18)

Désinstitutionnalisation; Confession; Crise; Intégrisme; Progressisme; Ethique; Sécularisation; Déconfessionnalisation; Laïc; Appartenance; Identity; Community; Worship; Progressism; Ethical; Secularization; Secular; Transfer

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
Ce projet vise à cerner et à comprendre les facteurs, les processus et les conséquences de la perte d'influence et de la recomposition des forces catholiques en Suisse romande dans la deuxième moitié du XXe sie?cle. Il s'agit de mesurer l'ampleur de la réduction de l'espace social de cette confession et d'analyser les modalités tant internes qu'externes de la dérégulation institutionnelle du catholicisme et ses effets sur des milieux considérés jusqu'en 1945 comme étant plus ou moins des " pays de chrétienté". Cette fin des " chrétientés ", qui parai?t rapide et durable, est souvent perc?ue comme étant le produit d'une " crise catholique " (Denis Pelletier) qui, malgré ou en raison de l'aggiornamento de Vatican II, n'a pas pu s'adapter aux transformations plus générales des comportements et des valeurs ge?ne?rées par la rupture de mai 68. La démarche historique retenue vise en premier lieu à inscrire les décennies 1960 et 1970 dans un continuum plus large afin de bien identifier les processus en cours et leurs effets. L'approche s'inscrit aussi dans une triple dimension comparative. Il s'agira d'abord de comparer les évolutions constatées de cette crise dans trois milieux géographiques (Valais, Fribourg, Jura Nord) qui connaissent des variations d'intensité, puis de considérer les influences exercées sur ces milieux par le catholicisme de diaspora (GE-VD-NE), en contact et en interaction avec les réforme?s, et enfin d'établir des parallèles avec des évolutions constatées dans des régions également conside?rées comme des pays de chrétienté (Bretagne, Savoie) et de faire des comparaisons plus larges avec le Québec et sa révolution tranquille et avec d'autres pays européens. Trois axes principaux de recherches seront mis en œuvre. Premièrement les transformations des institutions et de leur personnel : fonctionnement des organismes ecclésiastiques, recrutement des clergés séculiers et réguliers (prêtres, religieux et religieuses), présence, formation et affirmation des laïcs, transformations de la pratique cultuelle et des manières de vivre et se représenter l'appartenance confessionnelle. .En deuxième lieu, l'enquête s'intéressera aux nouveaux rapports établis avec l'Etat et avec le monde politique. Modifications différenciées des statuts des Eglises dans les cantons, dans le sens d'une autonomie plus grande, avec leurs incidences dans le domaine scolaire ou dans les services sociaux et de santé, mais aussi ouverture au pluralisme politique dans le domaine des engagements partisans et de la presse.En troisième lieu seront analysées les domaines où la sécularisation et l'individualisation des croyances se manifestent le plus ouvertement. On prendra la mesure du reflux de l'emprise de l'institution en matière scolaire et dans la formation de la jeunesse. Il s'agira aussi, en lien avec cette évolution, de cerner les nouveaux rapports que mettent en place les catholiques, hommes et femmes, avec les prescriptions et les normes eccle?siales concernant la morale privée notamment en matière sexuelle.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
Le clergé catholique jurassien au défi de l'entrée dans les Trente Glorieuses
Planzi loenzo (2012), Le clergé catholique jurassien au défi de l'entrée dans les Trente Glorieuses, in Lettre d'information de la Société jurassienne d'Emulation, 45(octobre 20), 123-141.
Deux discours sur la morale conjugale catholique dans l’immédiat aprèsguerre en Suisse Romande ( 1945-1955)
Couchepin Sylvie (2011), Deux discours sur la morale conjugale catholique dans l’immédiat aprèsguerre en Suisse Romande ( 1945-1955), in Revue d’histoire religieuse et culturelle, 2011(105), 339-351.
Du media de formation au media d’information. La Liberté et le Courrier à l’apprentissage du pluralisme, quelques étapes (1945-1996)
Tardin François (2011), Du media de formation au media d’information. La Liberté et le Courrier à l’apprentissage du pluralisme, quelques étapes (1945-1996), in Revue d’histoire religieuse et culturelle, 2011(105), 353-364.
Le calme plat avant la tempête dans le clergé romand. Le premier ébranlement dans le recrutement, la formation et le statut (1945-1960)
Planzi Lorenzo (2011), Le calme plat avant la tempête dans le clergé romand. Le premier ébranlement dans le recrutement, la formation et le statut (1945-1960), in Revue d’histoire religieuse et culturelle 2011, année 2011(105), 325-338.
Vie familiale.Eglise et modernité ne font pas beau ménage
Couchepin Sylvie (2011), Vie familiale.Eglise et modernité ne font pas beau ménage, in Cahiers du Musée gruérien, 2011(8), 163-171.
Le gouvernement du Séminaire de lausanne, Genève et fribourg en période de contestation (1960-1975)
Planzi Lorenzo, Le gouvernement du Séminaire de lausanne, Genève et fribourg en période de contestation (1960-1975), in Université de Lyon II (ed.).

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Gouverner l'Eglise Individual talk Le gouvernement du séminaire de Fribourg 1960-197512 septembre 2013 12.09.2013 Lyon, France, Finland Planzi Lorenzo;
La décomposition des chrétientés occidentales 1950-2010 Talk given at a conference évolution du clerg et contrôle de la contraception 31.05.2013 Brest, France Python Francis; Planzi Lorenzo; Couchepin Sylvie;
Ecole doctorale des Universités de Suisse romande, Fribourg Poster Avancées des deux thèses 15.05.2012 Université de Fribourg, Switzerland Couchepin Sylvie; Planzi Lorenzo;


Associated projects

Number Title Start Funding scheme
137787 La fin des chrétientés? Crises et mutations religieuses dans le catholicisme romand, 1945-1990, en perspective comparative (Savoie, Bretagne, Québec) 01.11.2011 Project funding (Div. I-III)

Abstract

Ce projet vise à cerner et à analyser les facteurs internes et externes, les processus et les conséquences de la perte d’influence et de la recomposition des forces catholiques en Suisse romande dans la deuxième moitié du XXe siècle. Il tente de répondre sur le plan du catholicisme romand à la constatation faite par Roland J. Campiche (Les deux visages de la religion, fascination et désenchantement, 2004) d'un déficit existant dans l'histoire des Eglises et de leurs engagements publics durant cette période (pp. 281-282). Il s’agit de mesurer l’ampleur de la réduction de l’espace social de cette confession et d’analyser les modalités de sa désinstitutionnalisation dans des milieux considérés jusqu’en 1965 comme étant plus ou moins des « pays de chrétienté ». Cette fin des « chrétientés », qui paraît rapide et durable, est souvent perçue comme étant le produit d’une « crise catholique » (Denis Pelletier, 2001) qui, malgré ou en raison de l’aggiornamento de Vatican II, n’a pas pu s’adapter aux transformations plus générales des comportements et des valeurs générées par la rupture de mai 68. En définitive, comment expliquer ce qui s’apparente à la « Révolution tranquille » (Québec) et qui s’opère dans plusieurs micro-sociétés cantonales marquées par le catholicisme et vivant jusque-là à l'ombre d'Etats cantonaux fortement fédéralistes.La démarche historique retenue vise en premier lieu à inscrire les décennies 1960 et 1970 dans un continuum plus large afin de bien identifier les processus en cours et périodiser leurs effets. L’approche s’inscrit aussi dans une triple dimension comparative. Il s’agira d’abord de comparer les évolutions constatées de cette crise dans trois milieux géographiques (Valais, Fribourg, Jura Nord) avec des variations d’intensité, puis de considérer les influences exercées sur ces milieux par le catholicisme de diaspora (GE-VD-NE), en contact et en interaction avec les réformés, et enfin d’établir des parallèles avec des évolutions constatées dans des régions également considérées comme des pays de chrétienté (Bretagne, Savoie) et de faire des comparaisons plus larges avec le Québec et sa révolution tranquille qui a déjà été l'objet d'analyses historiques solides sur ses acteurs, ses effets et sa périodisation.Trois axes principaux de recherches seront déployés et articulés entre eux tant au niveau des sources rassemblées que des analyses qui en seront faites en veillant à mettre en évidence les interactions entre les facteurs et processus analysés.Premièrement, l'investigation portera sur les transformations des institutions et de leur personnel: adaptations et résistances des organisations ecclésiastiques à de nouveaux modes de pensée, de représentations et de fonctionnement du milieu social et culturel ambiant; pression des changements conciliaires portés par certaines forces: jeune clergé, militants d'Action catholique, mouvements féministes, aux prises avec la remise en cause de l'autorité et des institutions consécutive à Mai 68; crise de recrutement des clergés séculier et régulier (prêtres, religieux et religieuses); effondrement des cadres de l'associationnisme confessionnel et désaffection de la base militante; ébranlement puis épuisement d'une civilisation paroissiale fondée sur le réseau territorial. On s'intéressera particulièrement aux moments de tension et de crise qui affectent le fonctionnement hiérarchique et aux contestations menées par diverses forces jugées progressistes, ainsi qu'à la réaction des milieux attachés à la tradition. On étudiera les perceptions et les stratégies de l'institution devant l'affaissement de la pratique cultuelle mesuré par certaines enquêtes internes ou externes. On s'interrogera sur la recomposition du tissu pastoral par le recours au laïcat et sur des tentatives de reconquête par le biais de nouveaux mouvements religieux à orientation spirituelle ou charismatique.En deuxième lieu, l'enquête s'intéressera aux nouveaux rapports établis avec l'Etat et avec le monde politique dans la double perspective du confinement disputé et controversé de la religion dans l'espace privé et des tensions entre individualisation et de fragmentation des croyances et des engagements versus appartenances et liens communautaires. On prendra en compte les débats et les solutions ayant abouti aux modifications différenciées des statuts de l'Eglise catholique dans les cantons avec leurs incidences dans le domaine scolaire et dans les services sociaux et de santé. Ces changements seront confrontés à l'évolution des rapports entre forces politiques où les catholiques s'engagent de manière nouvelle: transformation des partis confessionnels, engagements dans tout l'éventail partisan et polarisation idéologique aux extrêmes avec les progressistes et les intégristes, participation aux nouveaux mouvements sociaux, déconfessionnalisation et radicalisation puis affaiblissement du syndicalisme chrétien. Le domaine de la presse confessionnelle sera examiné comme expression différenciée mais révélatrice de cette prise de distance avec l'institution selon les cantons. En troisième lieu seront analysées les implications des milieux catholiques dans le double domaine de l'éthique sociale et individuelle. La désinstitutionnalisation s'accompagne de discours plus clairs de la hiérarchie et de divers cercles autorisés ainsi que d'engagements personnels diversifiés mais plus tranchés en matière de justice sociale, de solidarité intérieure et extérieure (tiers-mondisme, soutiens aux exclus, pacifisme). Il s'agira d'identifier les acteurs de ces mobilisations et de mesurer leur audience au sein de l'Eglise en situant et en périodisant leurs activités. A côté de ces engagements publics se manifeste une attitude en apparence contradictoire en ce qui concerne la morale privée ou individuelle où l'on rejette les normes et les contraintes imposées par le magistère, notamment en ce qui concerne la morale sexuelle, tout en nourrissant un fort ressentiment à l'encontre des contraintes passées. On s'interrogera sur ces déplacements de valeurs où la question du genre intervient fortement. On cherchera à évaluer dans quelle mesure cela est redevable de l'individualisation et de la fragmentation des croyances et des appartenances ou encore de l'affaiblissement de l'emprise du clergé selon des causalités qu'il s'agit de circonscrire.Les recherches dans ces trois axes ne se borneront ni aux formes institutionnalisées et organisées du catholicisme ni au domaine du prescriptif en matière politique et éthique, mais chercheront à prendre en compte les diverses positions et postures du milieu catholique et à identifier les forces internes qui ont développé des rôles de moteur ou de freins dans cette sortie de chrétienté.
-