Project

Back to overview

La communication touristique en Suisse : les enjeux de l'interculturalité

English title touristic communication in Switzerland : the interests of interculturality
Applicant Viallon Philippe
Number 122417
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Département de Sociologie Faculté des Sciences de la Société Université de Genève
Institution of higher education University of Geneva - GE
Main discipline Communication sciences
Start/End 01.10.2008 - 31.01.2012
Approved amount 309'308.00
Show all

Keywords (5)

tourism; intercultural; Switzerland; representation; picture

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
Devant l’importance économique de son activité touristique et la concurrence de plus en plus forte, la Suisse se doit, non seulement de capter les nouveaux touristes venant de Chine ou de Russie, mais aussi de conserver ses clients fidèles qui sont composés pour deux tiers de Suisses et de ressortissants des pays voisins. En effet, si l’interculturalité est une dimension intrinsèque du tourisme, elle prend dans ce pays une forme toute particulière: les relations se déroulent majoritairement entre nationaux d’une culture, très proche par certains aspects, mais très différente par d’autres, ou avec des étrangers certes, mais qui ont une culture très semblable. L’objectif de cette recherche est donc de dresser un état des lieux de la prise en compte de cette spécificité dans la communication touristique suisse. Pour ce faire, on envisagera dans un premier temps séparément les deux partenaires de la communication, les professionnels et les touristes pour pouvoir faire une synthèse pour la suite. Pour les premiers, il s’agit de voir de quelle manière ils tiennent compte de cette spécificité dans leur communication, que ce soit au niveau de leur documentation papier ou en ligne. Par delà la présence ou l’absence de traductions, on analysera si les éléments culturels ont une importance dans le processus informationnel, comment les différences culturelles sont présentées. Il faudra également déterminer si certains acteurs sont plus actifs que d’autres dans cette démarche. Pour les touristes, on s’intéressera à leurs représentations. Comment construisent-ils leur image de la destination, qu’ils soient Suisses ou non Suisses ? Quel est la part des différents médias (guides, blogs, bouche-à-oreille, ...) dans ce processus? Les variables (origines géographique et linguistique, couche sociale, âge) permettent-elles de mettre en évidence des stratégies différentes? Pour l’ensemble du processus, on se demandera comment ce croisement des cultures, offertes et reçues, se passent ? Il s'agit donc de mettre à jour la gestion de l’interculturalité aussi bien par les professionnels que par les touristes dans la communication touristique restreinte aux trois cultures nationales en Suisse. D’un point de vue théorique, il se place dans la lignée des nombreuses études anglo-saxones sur l'image de la destination et dans une visée ethno-sociologique et communicationnelle analysée par les différentes disciplines qui travaillent sur l’interculturalité. Il s'appuie sur des analyses de contenu, de discours et d'images des différents types de productions et des entretiens avec les touristes potentiels et de retour de leur voyage et insiste sur la place des nouvelles technologies.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
l’approche interculturelle comme critère de l’excellence des sites Web des métropoles touristiques
Viallon Philippe Henneke-Lange Sandrine (2011), l’approche interculturelle comme critère de l’excellence des sites Web des métropoles touristiques, in Teoros, n° 30(1), 62-70.
Territoire, culture et représentation : une approche communicationnelle des guides touristiques sur la Suisse
Viallon Philippe Gaham Dounya (2011), Territoire, culture et représentation : une approche communicationnelle des guides touristiques sur la Suisse, in Mondes du tourisme, n°3, 41-52.
L’organisation du tourisme en Suisse L’exception culturelle ?
Viallon Philippe Henneke-Lange Sandrine (2009), L’organisation du tourisme en Suisse L’exception culturelle ?, in Espaces, 273, 42-47.
The tourism websites of metropolitan areas: between the image and the imaginary
Viallon Philippe, The tourism websites of metropolitan areas: between the image and the imaginary, in Graburn Nelson Gravari-Barbas Maria (ed.), Ashgate, Farnham.

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
TOURISM IMAGINARIES IMAGINAIRES TOURISTIQUES 18.02.2011 Berkeley
PARIS, TOURISME et METROPOLISATION. 18.07.2010 Paris


Awards

Title Year
Nomination Professeur des Universités 2011

Abstract

Devant l’importance économique de son activité touristique et la concurrence de plus en plus forte, la Suisse se doit, non seulement de capter les nouveaux touristes venant de Chine ou de Russie, mais aussi de conserver ses clients fidèles qui sont composés pour deux tiers de Suisses et de ressortissants des pays voisins. En effet, si l’interculturalité est une dimension intrinsèque du tourisme, elle prend dans ce pays une forme toute particulière : les relations se déroulent majoritairement entre nationaux d’une culture, très proche par certains aspects, mais très différente par d’autres, ou avec des étrangers certes, mais qui ont une culture très proche. L’objectif de cette recherche est donc de dresser un état des lieux de la prise en compte de cette spécificité dans la communication touristique suisse. Pour ce faire, on envisagera dans un premier temps séparément les deux partenaires de la communication, les professionnels et les touristes pour pouvoir faire une synthèse pour la suite. Pour les premiers, il s’agit de voir de quelle manière ils tiennent compte de cette spécificité dans leur communication, que ce soit au niveau de leur documentation papier ou en ligne. Par delà la présence ou l’absence de traductions, on analysera si les éléments culturels ont une importance dans le processus informationnel, comment les différences culturelles sont présentées. Il faudra également déterminer si certains acteurs sont plus actifs que d’autres dans cette démarche. Pour les touristes, on s’intéressera à leurs représentations. Comment construisent-ils leur image de la destination, qu’ils soient Suisses ou non Suisses ? Quel est la part des différents médias (guides, blogs, bouche-à-oreille, ...) dans ce processus ? Les variables (origines géographique et linguistique, couche sociale, âge) permettent-elles de mettre en évidence des stratégies différentes ? Pour l’ensemble du processus, on se demandera comment ce croisement des cultures, offertes et reçues, se passent ?Il s'agit donc de mettre à jour la gestion de l’interculturalité aussi bien par les professionnels que par les touristes dans la communication touristique restreinte aux trois cultures nationales en Suisse. D’un point de vue théorique, il se place dans la lignée des nombreuses études anglo-saxones sur l'image de la destination et dans une visée ethno-sociologique et communicationnelle analysée par les différentes disciplines qui travaillent sur l’interculturalité. Il s'appuie sur des analyses de contenu, de discours et d'images des différents types de productions et des entretiens avec les touristes potentiels et de retour de leur voyage et insiste sur la place des nouvelles technologies.
-