Projekt

Zurück zur Übersicht

Faits associatifs, territoire et société: histoire du Club alpin suisse (1863-1945)

Gesuchsteller/in Haver Gianni
Nummer 116061
Förderungsinstrument Projektförderung (Abt. I-III)
Forschungseinrichtung Faculté des Sciences Sociales et Politiques Université de Lausanne
Hochschule Universität Lausanne - LA
Hauptdisziplin Schweizer Geschichte
Beginn/Ende 01.04.2007 - 31.03.2009
Bewilligter Betrag 225'805.00
Alle Daten anzeigen

Keywords (11)

Mountaineering; Tourism; Social history; sociability and associative phenomena; federal state; bourgeoisie; academic circles; regional development; regional protection; nationalism; antisocialism

Lay Summary (Französisch)

Lead
Lay summary
Notre recherche vise à étudier l’histoire du Club Alpin Suisse, la plus ancienne et principale association d’alpinisme helvétique, qui, depuis la moitié du XIXe siècle et dans le sillage du jeune Etat fédéral, a contribué à diffuser une manière nouvelle de vivre et concevoir le « sol national », en exerçant une influence certaine sur les relations entre la Suisse et son territoire.
Ce projet se fonde sur le constat que le champ de l’alpinisme traduit - en même temps qu’il en est acteur - l’évolution d’une société dans son ensemble. Association savante et bourgeoise, produit et agent du développement touristique et de l’intensification des communications internationales, le CAS relègue progressivement en second plan ses ambitions scientifiques pour se consacrer au « plaisir patriotique » de l'ascension. Se présentant comme « élite » de la Nation, il s’inscrit dès ses débuts dans un mouvement d’appropriation du territoire, à travers ses activités de découverte, de conquête, d’aménagement, de publicisation et de sauvegarde des montagnes. La protection du sol national coïncide progressivement avec le positionnement contre l’exploitation touristique.

Les travaux de recherche, qui s’appuient sur le dépouillement des fonds des principales sections locales et des archives centrales à Berne, s’articulent autour de quatre axes principaux :
A. Sociabilité et faits associatifs - Une première série de questionnements est consacrée à l’évolution de l’organisation interne du club et à sa composition sociale. Il s’agit de s’interroger sur les manières « d’être ensemble » véhiculées, en se demandant quel type de réseau se constitue au moment de la naissance du CAS et sous quelles formes, comment il évolue et se positionne dans la société de l’époque.
B. Évolution sociopolitique - À travers l’analyse des prises de positions sociales et politiques du club, nous envisageons d’interroger la participation intense du CAS au projet de construction puis de « défense » nationale. Les conflits vécus par la société helvétique dans son ensemble trouvent en effet écho - sur le plan du discours comme des pratiques - dans la vie du club, marquée notamment par les tensions liées à la fracture linguistique ou à l’exclusion des femmes, à la démocratisation de l’accès au loisirs ou encore à la « menace étrangère » et au « péril rouge ».
C. Le CAS et l’État - Au centre du troisième volet de la recherche réside la question des relations entretenues par l’association avec les pouvoirs publics, en particulier à travers les thèmes de l’aménagement du territoire et de la protection de la nature.
D. Développement de l’alpinisme - Le dernier axe de la recherche porte sur le développement de la pratique de l’alpinisme, qui se distingue graduellement du tourisme tout en s’affranchissant en partie des prétextes scientifiques, littéraires ou artistiques, pour conduire à une perception essentiellement « sportive » de cette activité.

Direktlink auf Lay Summary Letzte Aktualisierung: 21.02.2013

Verantw. Gesuchsteller/in und weitere Gesuchstellende

Mitarbeitende

Verbundene Projekte

Nummer Titel Start Förderungsinstrument
124333 Faits associatifs, territoire et société : histoire du Club alpin suisse (1863-1945) 01.04.2009 Projektförderung (Abt. I-III)

-