Project

Back to overview

Prevalence and determinants of high blood pressure in children aged 11-13 years: a population-based study in Switzerland

English title Prevalence and determinants of high blood pressure in children aged 11-13 years: a population-based study in Switzerland
Applicant Bovet Pascal
Number 109999
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive - IUMSP CHUV et Université de Lausanne
Institution of higher education University of Lausanne - LA
Main discipline Clinical Cardiovascular Research
Start/End 01.09.2005 - 31.08.2007
Approved amount 173'300.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Clinical Cardiovascular Research
Paediatrics

Keywords (4)

children; blood pressure; obesity; low birth weight

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
INTRODUCTION
La pression artérielle élevée (PAE) est la première cause de mortalité évitable chez les adultes. La PAE est moins fréquente chez les enfants.Toutefois, dans la plupart des pays développés, et en Suisse en particulier, de plus en plus d’enfants présentent un excès pondéral. Il est possible que cela s’accompagne d’une augmentation de la prévalence de la PAE dans la population puisque l’excès de poids est un facteur de risque majeur de PAE. Une augmentation de la PAE chez les générations actuelles d’enfants pourrait aboutir à une augmentation de la fréquence de l’hypertension chez les futures générations d’adultes puisque un PAE pendant l’enfance annonce souvent une PAE à l’âge adulte.

A ce jour, on connaît mal le niveau de pression artérielle et la fréquence de la PAE chez les enfants, en particulier en Europe et en Suisse. D’une part, il y a peu d’études qui ont évalué ce problème au niveau de la population. D’autre part, il n’y a pas de définition universelle de la PAE chez les enfants.

Dès lors, il est important de mieux décrire la pression chez les enfants, sa distribution et ses déterminants, afin notamment de pouvoir développer des programmes de prévention.

BUTS
1) Décrire la distribution de la pression artérielle d’une population d’enfants âgés de 11 à 13 ans
a) La comparer avec la distribution de la pression de la population de référence (pressions d’enfants américains mesurées dans les années 80).
b) Estimer la fréquence de la PAE.
c) Comparer différentes méthodes pour mesurer la pression chez le enfants qui ont une PAE élevée (mesure à la maison, ou avec appareil automatique pendant une journée).
2) Etudier certains déterminants de la PAE tels que le poids, l’histoire familiale d’hypertension, l’activité physique et les habitudes alimentaires des enfants. Nous examinons aussi des facteurs susceptibles d ’avoir agi précocement tels que le poids de naissance.
3) Evaluer la fréquence des maladies rénales chez les enfants qui ont une PAE.

METHODES
Tous les élèves de 6ème année du canton de Vaud sont invités à participer (environ 7000 élèves de 11 à 13 ans). Nous avons choisi les enfants de 6ème année car pour une bonne partie d’entre eux, nous disposons d’informations qui ont été récoltées au moment de leur naissance en1993/1994 (enquête EDEN). De leur côté, les parents remplissent un questionnaire sur leur poids, leur taille, et s’ils ont des problèmes de PAE. Les enfants remplissent un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires et leur activité physique. Leur poids, leur taille et leur pression artérielle sont mesurés par des assistantes médicales qui se déplacent dans tous les établissements du canton de Vaud. Si la pression est élevée, les mesures seront répétées à des visites séparées de quelques jours. Pour les enfants qui ont une pression constamment élevée, nous effectuons des investigations complémentaires: mesure automatique de la pression ambulatoire (MAPA), mesure de la pression au moyen d’un appareil à la maison, et examen des urines pour déterminer la présence de maladies rénales.

VALEURS ATTENDUES DU PROJET:
1)D’un point de vue de santé publique, cette étude permet de faire le point sur la prévalence de l’excès de poids et de PAE chez les enfants en Suisse.
2)D’un point de vue étiologique, cette étude permet d’examiner les relations entre la pression artérielle des enfants et différentes caractéristiques des enfants et de leurs parent.
3)D’un point de vue clinique, cette étude permet d’évaluer différentes procédures pour le diagnostic de PAE chez l’enfant (méthode optimale pour affirmer la présence de PAE) et la fréquence des pathologies rénales chez l’enfant avec PAE.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
163240 Consequences of maternal gestational diabetes on offspring’s cardiovascular health 01.01.2016 Project funding (Div. I-III)

-