Project

Back to overview

NCCR Affective Sciences: Emotion in Individual Behavior and Social Processes (phase I)

English title NCCR Affective Sciences: Emotion in Individual Behavior and Social Processes
Applicant Scherer Klaus
Number 104897
Funding scheme National Centres of Competence in Research (NCCRs)
Research institution FPSE Université de Genève
Institution of higher education University of Geneva - GE
Main discipline Psychology
Start/End 01.09.2005 - 31.08.2009
Approved amount 4'691'376.00
Show all

All Disciplines (6)

Discipline
Psychology
Philosophy
Political science
Economics
Legal sciences
Neurology, Psychiatry

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
La " révolution affective " qui est, depuis quelques années, prise en compte dans plusieurs disciplines scientifiques explore les voies par lesquelles les affects et les émotions influencent le comportement et la prise de décision, contrecarrant ainsi une focalisation, souvent exclusive, sur les choix logiques pour expliquer les actions humaines.

QUE SONT LES SCIENCES AFFECTIVES ?
Les scientifiques ont souvent considéré que le comportement humain résultait de processus décisionnels rationnels. Pourtant, depuis quelques années, un changement de conception est à l'oeuvre : l'étude de l'influence de facteurs émotionnels sur les processus de jugement et les comportements rencontre un intérêt croissant non seulement dans les milieux scientifiques, mais également parmi les acteurs politiques et économiques.
Les émotions jouent un rôle central dans les relations sociales ; c'est pourquoi le fonctionnement des sociétés modernes dépend largement de la capacité des individus à gérer leurs sentiments.
Un nombre toujours croissant de disciplines explore les déterminants affectifs du comportement et il n'est donc pas exagéré de parler d'une véritable " révolution affective ". En économie, par exemple, autrefois un bastion des modèles rationnels de comportement, des Prix Nobel ont été attribués à des chercheurs qui travaillent sur le rôle des facteurs émotionnels dans la prise de décision et le jugement, de même que dans des situations de coopération et de concurrence. Les chercheurs en droit, quant à eux, s'intéressent aux sentiments de justice ; les historiens analysent les états d'âme caractéristiques de civilisations antérieures, et les informaticiens proposent d'équiper les ordinateurs d'une certaine compétence émotionnelle.

PRESENTATION DU PRN
Le Pôle de Recherche National en Sciences affectives (PRN en Sciences Affectives) est financé par la Confédération et administré par le Fonds national suisse. Il est le premier centre national de recherche au monde dédié à l'étude interdisciplinaire des émotions et de leurs effets sur le comportement humain et la société.
L'Université de Genève est l'institution d'accueil du Centre, qui est dirigé par trois chercheurs reconnus à l'échelle internationale : le psychologue Klaus Scherer (directeur), le philosophe Kevin Mulligan et le neuropsychologue Martial Van der Linden (directeurs adjoints)

UNE COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE
Le Centre est constitué d'un réseau de dix groupes de recherche et associe des membres de cinq universités suisses. Il rassemble des chercheurs suisses internationalement reconnus, ayant une longue histoire de collaboration entre eux ainsi qu'avec des chercheurs de pointe dans différentes universités de par le monde. Une approche réellement interdisciplinaire des phénomènes affectifs se doit de rassembler et d'intégrer des études empiriques et expérimentales (en neurologie, psychologie, sciences économiques et sociales), des recherches dans le domaine de la philosophie et des lettres (sur l'histoire des religions, les systèmes de valeurs, la philosophie de l'esprit et l'émotion dans la littérature et les arts), ainsi que des travaux consacrés à l'exploration des fondements normatifs et des applications pratiques du droit.

UN PROGRAMME DE RECHERCHE AMBITIEUX
Les questions de recherche traitées par les chercheurs du Centre relèvent de trois domaines majeurs :
L'induction et les réponses émotionnelles
- le rôle des structures cérébrales, les prédispositions individuelles, l'évaluation cognitive et les facteurs situationnels;
- l'expression des réponses émotionnelles et des tendances à l'action;
- la communication émotionnelle.
La régulation émotionnelle
- le contrôle des réactions corporelles et des sentiments par les normes sociales et les relations interpersonnelles;
- la capacité de gérer les émotions afin d'éviter le stress et l'épuisement psychologique;
- les facteurs de risque pour différents troubles affectifs tels que l'anxiété excessive ou la dépression.
L'implication des émotions dans les processus sociaux
- l'émotion au sein des relations professionnelles et familiales, des groupes sociaux et de la société dans son ensemble;
- le rôle des normes sociales et des valeurs dans la réponse émotionnelle et dans son contrôle;
- le rôle des religions et des mythes dans les conflits ethniques;
- le rôle de la honte dans la socialisation;
- les effets des changements économiques et sociopolitiques sur les expériences affectives et le bien-être.

BENEFICES POUR LA SCIENCE ET LA SOCIETE
Le Centre vise à former la nouvelle génération de chercheurs au travers d'un programme ambitieux de formation doctorale et post-doctorale en mettant l'accent sur les capacités et les valeurs de la recherche interdisciplinaire.
Afin d'optimiser le potentiel d'application pour l'industrie, l'Etat, la santé, l'éducation et les arts, une collaboration étroite a d'ores et déjà été convenue avec des institutions publiques et des entreprises. Ces transfer partners sont impliqués dès la planification des recherches afin d'optimiser le potentiel des applications sociales et économiques.

APPLICATIONS PRATIQUES
Un accent particulier est mis sur l'utilisation des résultats de la recherche pour mieux comprendre différents problèmes sociaux : le genre, la santé et la violence sont des thèmes représentatifs.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
176364 Feel bad, live well! The value of negative emotions for well-being 01.09.2018 Project funding (Div. I-III)
152883 Emotions and the Understanding of Values 01.10.2014 SNSF Professorships
143398 The emotional brain and its goals: Neurocognitive mechanisms underlying the processing of goal-relevance 01.11.2012 Project funding (Div. I-III)
128588 Desire, Emotion and the Mind 01.10.2010 SNSF Professorships
127488 Intentionality as the Mark of the Mental - Metaphysical Perspectives on Contemporary Philosophy of Mind 01.10.2009 Sinergia
128911 NCCR Affective Sciences: Emotion in Individual Behavior and Social Processes (phase II) 01.09.2009 National Centres of Competence in Research (NCCRs)
171656 Immersive Lab 01.04.2017 Agora
173111 Modeling Constellations of Cumulative Experience of Psychosocial Risk Factors and Job Resources across Work-Life and Exploring their Link to Life Trajectories of Health and Well-being 01.12.2017 Project funding (Div. I-III)
180319 Charting emotion components and dynamics in the human brain using virtual reality and cinema 01.09.2018 Sinergia
121334 Establishing a pluridisciplinary brain and behavior laboratory at the University of Geneva 01.10.2008 R'EQUIP
123671 The role of emotion regulation and interpersonal conflict resolution 01.09.2009 Project funding (special)

-